Situation économique

 

L'année 2018 a connu la poursuite de la dégradation de la plupart des indicateurs macroéconomiques de la Tunisie. Malgré une légère reprise de la croissance du PIB estimée à 2,5%   contre 1,9% pour 2017, cette reprise reste insuffisante pour créer et partager des revenus supplémentaires ou pour absorber un chômage figé à 15,5%.
En effet, l’économie tunisienne clôture l’année 2018 avec une croissance de 2,5% et ce à la faveur des performances relatives du secteur de l’agriculture (+9,8%) et du tourisme (+9%) et dans une moindre mesure avec l’évolution de +3,3% dans  les services marchands (due essentiellement à la confirmation de la reprise du tourisme)  et de +3,6% pour le secteur du transport.  
Ces résultats encourageants sont tempérés par une dégradation de l'activité industrielle au quatrième trimestre mais aussi dans le secteur immobilier, affectant les industries MCCV qui affichent une croissance encore faible et ce outre la sous performance des secteurs d’extraction de pétrole et des mines.
 
Chiffres clefs
 
Prémices de reprise
 
·     L’année 2018 a été marquée par des prémices de reprise de la croissance (+ 2,5 % contre + 1,9 % en 2017)
·     un déficit budgétaire réduit à 4,9 %
·     + 9,8% dans l’agriculture et +9% pour le tourisme (+9%) en 2018.
·     + 9,8% dans l’agriculture et +9% pour le tourisme (+9%) en 2018.
·     Le secteur agricole a progressé de 9,8 %, le tourisme de 9 % et, également, les exportations textiles ont réalisé, en 2018
 
Des fragilités persistantes
 
·     fléchissement des principaux autres secteurs   productifs (industrie manufacturière, énergie, phosphates)
·     Le déficit de la balance commerciale qui atteint un niveau inégalé à 19 Milliards de Dinars (dont 6 Milliards de Dinars causés par la          facture énergétique)
·     La valeur du Dinar qui subit une forte dépréciation : 13,2% par rapport à l’Euro, 16,3% par rapport au dollar
·     Un taux d’investissement (18,5%) et un taux d’épargne très bas (9,5%),
·     L’instabilité politique et les tensions sociales
·     Dette publique : 71,8% du PIB
·     Inflation : 7,5%
·     Taux de chômage : 15,5%
 
Le commerce Extérieur
 
Les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants durant l’année 2018 montrent que les exportations continuent d’accroitre à un rythme soutenu. En effet, les exportations ont augmenté de 19,1% contre 18,1% durant l’année 2017. En valeur, les exportations ont atteint le niveau de 40986,2 MD contre 34426,6 MD durant l’année 2017.
De même, les importations maintiennent un rythme de croissance important, enregistrant une hausse de 20,0% contre 19,8% durant l’année 2017, pour une valeur de 60035,2 MD contre 50018,7 MD durant l’année 2017.
Suite à cette évolution au niveau des exportations (+19,1%) et des importations (+20,0%), le solde commercial s’établit à un niveau de 19049,1 MD contre 15592,0 MD durant l’année 2017.
Le taux de couverture a enregistré une légère baisse de 0,5 points par rapport à l’année 2017 pour s’établir à 68,3% (68,8 % durant l’année 2017).
La répartition des échanges par régime dénote une croissance des exportations sous le régime off-shore assez important. En effet, les exportations ont enregistré une hausse de 16,1% contre +19,8% durant l’année 2017. Les importations ont enregistré sous ce régime une hausse de 22,3% contre +20,1% durant l’année 2017.
Sous le régime général, les exportations ont enregistré une hausse importante de 27,8% contre +13,3% durant l’année 2017. De même, les importations enregistrent une hausse de 19,0% contre +19,7% durant l’année 2017.
 
Evolution des importations et des exportations
 
 
L’augmentation observée au niveau de l’exportation, durant l’année 2018, concerne la majorité des secteurs. En effet, l’exportation du secteur de l’agriculture et des industries agroalimentaires a enregistré une hausse de 45,2%, suite à l’augmentation des ventes des huiles d'olives (2125,0 MD contre 1009,4 MD), des dattes (744,1 MD contre 557,6 MD), du secteur des industries manufacturières de 26,4%, du secteur textile , habillement et cuirs de 18,6% , du secteur des industries mécaniques et électriques de 14,1% et du secteur de l’énergie de 13,7%.
En revanche, les exportations du secteur mines, phosphates et dérivés demeurent en baisse avec un taux de 2,7%.
L’augmentation des importations de 20,0% est due à la hausse enregistrée au niveau de tous les secteurs. Ainsi, l’énergie a enregistré une hausse de 39,9%, les mines, phosphates et dérivés de 23,6%, les matières premières et demi produits de 22,5%, les biens d’équipement de 15 ,6% et les produits agricoles et alimentaires de base de 9,7%.Les importations hors énergie ont augmenté de 17,3%.
Les exportations tunisiennes vers l’union européenne qui représentent 73,4% du total des exportations, ont augmenté de 17,6%. Cette évolution est expliquée par la hausse des exportations notamment vers e l’Espagne de 57,5%, l’Allemagne de 23,2% et la France de 14,2%.
Pour les importations, les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne (53,1% du total des importations) ont enregistré une hausse de 17,9% pour s’établir à 31856,3 MD. Les importations ont augmenté de 28,3% avec la Belgique, de 20,8% avec l’Italie et de 13,3% avec la France.
Le déficit de la balance commerciale (19049,1 MD) provient en majorité du déficit enregistré avec certains partenaires, tels que la Chine (-5422,0 MD), l’Italie (-2889,9 MD), la Turquie (-2307,3 MD), l’Algérie-(1450,5 MD) et la Russie (-1391,2 MD).
En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec notre premier partenaire la France de 3455,5 MD, la Libye de 1173,7 MD et le Maroc de 324,7 MD.
 
Inflation :
 
Le taux d’inflation atteint le niveau de 7,3% au mois de décembre 2018 et pour toute l’année 2018. Les résultats définitifs de l'enquête des prix à la consommation du mois de décembre 2018 enregistre un taux d'inflation de 7,5%, contre 6,4% en 2017, 4,2% en 2016 et 4,1% en 2015 selon l’année de base 2010. Le taux d’inflation a connu des augmentations successives allant de 6,9% en janvier 2018 à 7,8% au mois de juin, suivi d’une stabilité à 7,4% durant la période de septembre à novembre 2018, pour atteindre le niveau de 7,5% le mois de décembre 2018
 
 
 Evolution des indicateurs macroéconomiques (en %)

 

 
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
Taux de croissance
3
-1,9
3,9
2,4
2,3
1,1
1,0%
1,9
2,6
Taux d'inflation
4,4
3,5
5,1
5,8
4,9
4,5
4,2%
6,9
7,3
Taux de chômage
13
18,9
16,7
15,3
15,2
15,4
15,5%
15,5
15,5
Taux d'investissement (%PIB)
24,6
21,9
22,2
20,2
19
18,3
19,9
20,1
18,5
Taux d'épargne (%RNDB)
20,8
15,8
17,1
15,2
14,9
11,6
11,4
11,8
9,5
Déficit budgétaire (%PIB)
1
3,3
5,5
6,8
4,9
4,8
6%
6,1
4,9
Déficit courant (%PIB)
4,7
7,4
8,2
8,3
8,9
8,8
8,9%
10,3
11,2
Taux d'endettement extérieur (%RNDB)
37,3
 
39,2
 
40,2
 
40,9
 
43,4
 
45,1
 
54,89
69,7
70,6
Taux d'endettement public (%PIB)
40,7
 
 
44,5
 
 
44,5
 
 
45,7
 
 
49,4
 
 
53,4
 
 
61,9%
69,7
71,9

 

Nos sponsors pour l'année 2019

Newsletter

La CTFCI met à la disposition des entreprises Françaises un centre d’affaires composé de 5 bureaux équipés (Mobilier, Tél, Internet…)ffre de prix pour une domiciliation de bureaux.

  • Adresse : 39, avenue du Japon,
    Montplaisir – BP.25 - 1073 Tunis
  • Tél : +216 71 904 329
  • Email : info@ctfci.org / appui.ent@ctfci.org